Pour meubler leurs heures perdues, les politiciens aiment à faire des débats. Tous les sujets sont les bienvenus, pour peu qu’on discute entre amis : identité nationale, planète, grippe, école, football, j’en passe et des meilleures… Le Joyeux Rebelle s’est immiscé dans l’une de ces fameuses discutailles gouvernementales, dans laquelle nos personnalités s’exposent mutuellement leurs rêves ingénus d’un monde meilleur. A suivre !

Débats et florilèges

   

   

Nicolas Hulot

Je voudrais un pays verdoyant, sans humains

A l’exception peut-être du peuple africain :

Ils sont bien trop sauvages pour nuire à la Terre

Et cet heureux constat leur vaut bien la misère !

Frédéric Mitterrand

Comment pouvez-vous donc oublier les enfants ?

Ne sont-ils pas plus beaux qu’un couple d’éléphants ?

Faites à la Culture agrément de confiance :

J’ai en cette matière une grande expérience !

Jack Lang

Je vous suis sur ce point, mais vous trouve incomplet :

La fête vaut bien qu’on y consacre un couplet !

Je rêve d’un bon peuple, une plume au derrière

Gambadant dans la plaine au vent de ma carrière…

Azouz Begag

Pardonnez-moi Jacquot de vous mettre à l’arrêt :

Votre plaine est bien laide sans mes minarets !

Quand les cris orientaux envahiront la France,

Je dirai apaisé : « que la fête commence ! »

Philippe de Villiers

Vous me poussez à bout avec votre quatrain !

Quoi, dans mon Puy retentiraient vos sourds refrains?

Pour cela il faudrait m’octroyer quelque place

Qui me garantirait la survie de ma race !

Ségolène Royal

Mais je ne comprends goutte aux mots qui sont les vôtres !

Je suis d’avis des uns sans m’opposer aux autres ;

Notre prochain débat m’apportera lumière,

Pour peu que j’y préside en ma jolie chaumière !

 

 

Si vous désirez poster un commentaire, il vous est nécessaire d'indiquer une adresse e-mail. Cette-dernière n'apparaît pas sur le blog.